Patrimoine

Le Pont du Gard

Le site du Pont du Gard est accessible depuis Remoulins.
Son billet unique donne accès au parking, aux musées et au Pont du Gard
Plus de renseignements : http://www.pontdugard.fr/

Slider2

De nombreux éléments patrimoniaux remarquables sont également à voir à Remoulins :

Le Vieux Remoulins

Le vieux village présente de nombreux éléments patrimoniaux remarquables à découvrir lors d’un parcours (plan commenté à retirer à l’Office de Tourisme ou en Mairie) à faire seul ou en visite guidée sur rendez-vous avec l’association locale du patrimoine :
Les Deux Tours
Tél : +33 (0)4 66 75 65 99
Port : +33 (0)6 85 84 38 29
E-Mail : christiane.duplouy@wanadoo.fr

L’ancienne église Notre Dame de Bethléem

eglise1

Cette ancienne église du XIIème siècle, devenue tour à tour mairie, prison, puis école, est inscrite à l’inventaire des monuments historiques.
D’importants travaux de réhabilitation (début des travaux fin 2015) vont permettre à cette ancienne église de devenir un lieu culturel.
Des visites de chantiers seront organisées (renseignements : Mairie 04 66 37 14 50) durant les 3 années de chantiers prévues.

 

 

 

L’ancien Pont suspendu (pont Seguin – piles et octrois)

pont1Les vestiges de cet ancien Pont suspendu, œuvre des frères Marc et Camille Seguin, qui furent les inventeurs, en France, du principe des ponts suspendus, fput achevé en mai 1830 et démonté en 1937.
Ce site offre sur chaque rive panorama sur le Gardon. Le platelage de l’ancien pont a été reconstitué et des boîtes de vision permettre de se figurer ce qu’était ce pont. Il subsiste également les octrois, anciens péages (visites possible sur demande auprès de l’Association du Patrimoine et lors des journées du Patrimoine).

La Chapelle Saint Martin de Ferlières

Cette chapelle aurait été érigée par Charles Martel en commémoration de sa victoire sur les Sarrasins en 736 à l’emplacement où il campa au soir de la bataille.

L’Eglise Saint Martin Notre Dame (église paroissiale)

Cette église fut construite de 1811 à 1819 sur l’emplacement de l’ancien cimetière. Elle abrite des éléments remarquables : un tableau représentant la crucifixion inscrit à l’inventaire des Monuments historiques et un orgue Moitessier classé.

P1030980 P1030976

Cet orgue a été construit par le facteur d’orgue MOITESSIER en 1851. On ne peut pas dire qu’il ait une facture romantique malgré son âge de construction et il a posé aux spécialistes, une énigme. En effet, on a retrouvé des rouleaux de style orgue de barbarie dans les greniers de l’église. Ces rouleaux ont été analysés au laboratoire d’acoustique de la faculté des sciences de Paris et il est apparu que ces rouleaux ont bien appartenu à l’instrument et qu’ils servaient, à jouer malgré l’absence de l’organiste, pendant les offices. Ils étaient alors activés par un enfant de chœur.

Cet orgue d’une musicalité excellente, enserré dans de très belles voûtes a la particularité de posséder un dessus de cornet à cinq rangs. Sa composition de 13 jeux : au grand orgue 54 notes, 7 jeux, une montre de 8′, un bourdon de 8′, une trompette de 8′, un prestant de 4′, une doublette de 2′, une fourniture de 3 rangs, un dessus de cornet de 5 rangs, au récit 42 notes 6 jeux à savoir : un dessus de flûte harmonique, un haut bois de un 8′, un tremblant, une gambe de 8′, une voix humaine, une gambe de 8′, une flûte de 8′.

Le facteur d’orgue qui a construit l’instrument est M. MOITESSIER, né à CARCASSONNE en 1807. Il a étudié la facture d’orgue dans les VOSGES et s’est rendu célèbre en construisant les orgues de Saint Louis de SETE, FORCALQUIER et MARTIGUES. Au XIX° siècle il était très connu dans notre région.

Sous l’impulsion d’un comité de restauration, un relevage de l’instrument a commencé en 1972 et s’est terminé le 2 juin 1974 sous l’égide de Léopold TROSSEILLE, facteur d’orgue. En septembre 1975, ce comité est devenu l’association « les Amis de l’Orgue de REMOULINS » ayant pour but de promouvoir l’instrument ainsi que la musique d’orgue par l’organisation de concerts.

Par arrêté du 24 février 1984, l’orgue est classé monument historique. Le 13 novembre 2002, la municipalité décide sa restauration complète. La Direction des Affaires Culturelles inscrit une restauration de cet instrument au programme de l’année 2004, une convention étant alors passée entre l’état et la commune.

Le 1er septembre 2005 commence le démarrage de la restauration qui a duré plus d’un an. L’orgue, entièrement démonté, est restauré dans les ateliers du facteur d’orgue Jacques NONNET en ISERE. Le remontage a eu lieu en mars 2007 et la réception des travaux le 9 juillet de la même année. Enfin le 7 octobre a eu lieu l’inauguration de l’instrument

Depuis des concerts d’orgue et de musique sont régulièrement donnés dans cette église.

Le Château de Rabasse :

eglise2Cet ancien château construit pour abriter les coseigneurs de Remoulins présente une architecture intéressante de part sa façade Renaissance, ses deux petites tours hexagonales et ses deux poivrières. Il est aujourd’hui utilisé en appartements.

Remoulins abrite aussi plusieurs caches de Géocaching, à découvrir avec https://www.geocaching.com/